Revenir à Les langues au lycée

L’enseignement de l’italien

Pourquoi débuter l’italien LV3 en seconde ?
 

 Le choix d’une troisième langue vivante est une décision importante qui engagera une partie de la scolarité.

Il implique qu’on a envie de découvrir un pays à travers sa langue et sa culture, connaître les habitudes de ce pays et, disons-le, l’Italie a une culture riche et certains points communs avec la France.

Le cours est une immersion totale de l’élève dans la langue italienne à raison de 3 heures par semaine. La méthode employée favorise la mise en situation de sorte que l’élève en fin de seconde sait s’exprimer aussi bien en italien que dans sa deuxième langue vivante. En effet, les apprentissages sont bien plus rapides puisque les élèves choisissant librement cette option sont beaucoup plus motivés.

Ainsi en fin de seconde, l’élève sait raconter sa journée, ses vacances, décrire sa   famille, présenter un projet, et même avoir une conversation avec un italien sur des sujets qui concernent son quotidien.

Issue du latin, l’italien est une langue proche du français. C’est une langue vocalique, mélodieuse, agréable à entendre et à parler.

L’italien est la langue accessible qui permet d’atteindre un très bon niveau de compréhension et d’expression assez rapidement.

Ainsi peut-on partir d’un « niveau zéro » en classe de Seconde pour prendre plaisir, en Terminale, à commenter un texte littéraire ou journalistique et à analyser un extrait d’une œuvre cinématographique.

 

Est-ce réservé aux élèves souhaitant poursuivre des études littéraires ?

Non, l’italien s’adresse à tous. En Seconde, on peut cumuler l’italien avec d’autres options.

Cela permet d’élargir les possibilités d’orientation future et de se laisser toutes les portes ouvertes. Conserver sa 3e langue vivante en Première ne pose pas de problème, que l’on opte pour une filière scientifique, littéraire ou économique.

Certains élèves ont même acquis le niveau pour remplacer leur L.V.2 initiale par l’italien et obtiennent des résultats vraiment encourageants.

Dans l’enseignement supérieur, l’italien est représenté à l’université, comme dans les grandes écoles de commerce et d’ingénieur et les concours administratifs.

 

Modalités de l’épreuve au bac

Si l’Italien est présenté EN LV3 OU EN OPTION FACULTATIVE, quelle que soit la série, l’épreuve est UNIQUEMENT ORALE (20 minutes) 10 mn d’exposé sur une notion au programme et 10 mn d’entretien. ( Coefficient 2)

Vous pouvez consulter le site de Versailles pour plus de renseignements

Pour toute question, n’hésitez pas à contacter le professeur d’italien du Lycée Jean Vilar

Voir toutes les actualités concernant l’italien