Revenir à Vie de l’établissement

Initiation à la philosophie en 1ère L

Objectifs :

  • Rassurer les élèves de L à l’égard de la philosophie au bac qui dispose d’un gros coefficient (coef. 7) et inciter ainsi davantage d’élèves de seconde à envisager la première L.
  • Préparer le travail de la philosophie en Terminale en essayant de combler certaines lacunes.
  • Proposer une approche plus libre de la discipline, ce qui est difficile en Terminale où les contraintes de l’examen imposent une méthode et un programme précis.

Modalités pratiques :

  • un créneau horaire inscrit dans l’emploi du temps à raison de 2 heures par semaine.
  • Les élèves seront évalués régulièrement et les notes seront portées sur le bulletin
  • la présence de deux professeurs agrégés en poste au lycée permet de proposer une saine alternance aux élèves ; ils devraient normalement changer de professeur entre la 1ère et la Terminale, ils auront donc vraisemblablement pu suivre deux façons différentes de faire de la philosophie.

Programme :

  • Liberté des questions abordées: l’initiative étant celle du lycée, il n’y a pas de programme officiel.

Les professeurs peuvent donc aborder librement tout type de sujet philosophique en tenant compte des questions des élèves.

Exemples des sujets traités : la figure de Socrate (lecture d’un dialogue de Platon), Dieu existe-t-il ?, La différence entre homme et femme est-elle naturelle ou culturelle ?, le totalitarisme…)

  • L’enseignement s’organise autour de 3 exigences fondamentales :
  1. L’acquisition du vocabulaire élémentaire de la philosophie au moyen de définitions et de distinctions claires.
  2. L’analyse et la mise en pratique des outils logiques d’argumentation.
  3. L’ouverture à une culture générale philosophique, historique, littéraire, leur permettant de se repérer dans les textes et de construire une réflexion informée.

C’est une chance de commencer la philosophie avant tout le monde !