Revenir à Enseignement secondaire

Série L

Littérature, langues, littérature étrangère en langue étrangère, philosophie, histoire-géographie, arts… le bac L est une série recentrée sur les lettres.
Bac L

© Istockphoto –

 

Pour qui ?

Le bac L est destiné à ceux qui s’intéressent à la littérature, aux langues… et qui sont curieux des différentes formes d’expression culturelle.

Cette série permet de choisir jusqu’à trois langues vivantes, de renforcer sa LlV1 ou LlV2, d’étudier de manière plus approfondie la littérature étrangère ou les langues de l’Antiquité (latin, grec).

Au programme

L’emploi du temps comprend des enseignements communs à toutes les séries générales (français, enseignement moral et civique, EPS et langues vivantes).

Leur objectif : partager une culture générale fondamentale et faciliter les éventuels changements de série.

S’y ajoutent des enseignements spécifiques, parmi lesquels :

  • un enseignement de littérature, qui diversifie les approches du texte littéraire et s’enrichit des autres langages artistiques ;
  • un enseignement de littérature étrangère en langue étrangère ;
  • un enseignement d’histoire-géographie ;
  • un enseignement de sciences ;
  • une initiation à la philosophie
  • un enseignement obligatoire à choisir parmi les langues et cultures de l’Antiquité, le théâtre et les langues vivantes.

Des enseignements communs demeurent (LV1 et LV2, EPS, enseignement moral et civique), à côté des enseignements spécifiques à la série L, pour tous les élèves :

  • histoire-géographie ;
  • littérature ;
  • littérature étrangère en langue étrangère ;
  • philosophie.

De plus, s’ajoute un enseignement de spécialité au choix permettant d’acquérir des profils différents dans la perspective d’une poursuite d’études :

  • théatre ;
  • langues et cultures de l’Antiquité : latin ;
  • langues et cultures de l’Antiquité : grec ;
  • LV3  (Consulter notamment la page sur l’enseignement de l’italien au lycée Jean Vilar ;
  • LV1 ou LV2 approfondie;
  • pour tous les élèves, 2 h hebdomadaires d’accompagnement personnalisé (soutien et approfondissement scolaires ; aide à l’orientation) ;
  • deux enseignements facultatifs (au maximum) au choix dont seuls les points supérieurs à 10/20 seront pris en compte à l’examen du bac.

Les horaires en première :

 

Matières étudiées Horaire hebdomadaire Coefficients des épreuves anticipées du Bac
Français 6h Écrit : coef. 3 / Oral : coef. 2
Histoire – Géographie 4h  
Sciences (Physique et SVT) 2h Coef. 2
TPE 2h Coef. 2 (seuls les points supérieurs à la moyenne sont retenus et multipliés par 2.)
Langue vivante 1 3h  
Langue vivante 2 3h  
Littérature étrangère en langue étrangère (LELE) 1h dans chaque langue  
EPS 2h  
Initiation à la philosophie 2h  
Spécialité (théâtre, LV Approfondie) 3h  
Options (théâtre, LV3, latin)    

Les horaires en terminale :

 

Matières étudiées Horaire hebdomadaire Coefficients des épreuves du Bac
Philosophie 8h Coef. 7
Histoire-Géographie et EMC 4h Coef. 4
Littérature 2h Coef. 4
LV1 4h Coef. 4
LV2 3h Coef. 4
LELE 1h Coef. 1
EPS 2h Coef. 2
Spécialité (théâtre, LV Approfondie, LV3) Spé théâtre = 3h plateau + 2h théorie

LV Approfondie = 3h

Coef 4 ou 6 selon la spécialité
Options (théâtre, LV3, latin)   Coef. 2 (Coef. 3 pour le latin)

« Langue Vivante Approfondie (LVA) »

L’enseignement approfondi permet à l’élève d’intensifier sa pratique des langues tout particulièrement à l’oral. Il offre au professeur un cadre privilégié pour mettre en place des modalités de travail innovantes :

  • suivre et exploiter des conférences et des émissions radio ou télédiffusées ;
  • prendre part à des débats et des tables rondes ;
  • réaliser des expositions photographiques, des films d’animation, des courts-métrages, des interviews ou des reportages ;
  • créer et animer un forum sur internet, des blocs-notes numériques audio, des cartes postales sonores numériques, des bandes dessinées et des livres numériques ;
  • commenter, dans les conditions du direct, une manifestation culturelle ou sportive ;
  • participer à un projet d’échanges scolaires et culturels avec un autre établissement partenaire ;
  • mettre en scène des situations de médiation ; etc.

Tout en abordant les notions culturelles du programme, il s’agit d’en approfondir certains aspects – y compris dans une approche complémentaire et contrastive des langues pratiquées.

Le passage d’une langue à l’autre, le travail en réseau grâce aux technologies de la communication et la mobilité internationale enrichissent le parcours de l’élève. Ces modalités confèrent davantage d’aisance et d’autonomie à une pratique de la langue en phase avec le monde contemporain.

Ces nouvelles formes de travail impliquent l’exposition à une langue riche et authentique ainsi qu’une maîtrise approfondie des outils Tice (Technologie de l’information et de la communication dans l’enseignement) pour créer et animer un diaporama, élaborer et modérer un site ou un forum internet, télécharger des séquences et des émissions, enregistrer et retravailler du son et des images.

Poursuites d’études

  • Les classes prépa littéraires préparent à une banque de concours très diversifiée :
    • ENS,
    • Celsa,
    • Concours BCE (24 écoles de management),
    • Concours Ecricome Littéraires (2 écoles de management),
    • École nationale des chartes,
    • École supérieure d’interprètes et de traducteurs (Esit),
    • Instituts d’études politiques (IEP) d’Aix-en-Provence, de Lille et de Lyon,
    • Isit (Institut de management et de communication interculturels),
    • Institut supérieur du management public et politique (ISMaPP) ;
    • Université Paris-Dauphine ;
    • École spéciale militaire de Saint-Cyr ;
    • École du Louvre.
  • Sciences Po
  • Université (Droit, Psychologie, Lettres, Langues, Histoire-Géo, Philosophie, Humanités, Arts, Sociologie…)
  • Concours d’entrée pour les écoles d’infirmiers, d’orthophoniste, d’assistant social, d’éducateur spécialisé, etc.
  • Mise à niveau hôtellerie-restauration ou en arts pour intégrer un BTS
  • IUT Carrières juridiques, Carrières sociales, Communication, Publicité, Métiers du livre et du patrimoine.
  • BTS Tourisme, Commerce International, Notariat

« J’hésite entre L et ES, car il y a plus de débouchés en ES… »

Les débouchés à l’Université, à Sciences Po (Paris et province) et dans la plupart des BTS et DUT sont les mêmes qu’en L, SAUF :

  • Les classes prépa « éco » : on y prépare les concours d’entrée en écoles de commerce. Attention : très bon niveau en maths indispensable et « spé maths » fortement recommandée en TES, voire obligatoire !

> Il peut être beaucoup plus avantageux de chercher à intégrer une école de commerce en passant par une classe prépa littéraire et la banque d’épreuves littéraires. (Le profil littéraire est très recherché par les entreprises !)

  • À l’Université : la licence d’économie et/ou gestion, qui exige aussi un très bon niveau en mathématiques.
  • Les DUT Gestion ou Techniques de

En résumé : oui, grâce aux mathématiques et à l’économie, les bacheliers ES ont des débouchés spécifiques, mais accessibles uniquement aux élèves qui ont un bon niveau en mathématiques et en sciences économiques et sociales.

Perspectives professionnelles

Les études supérieures peuvent conduire à l’ enseignement, aux métiers de l ’information et de la communication, à la documentation, aux bibliothèques, au journalisme, à l’ édition, à la traduction et l’interprétariat

Sans oublier l’ art et la culture (graphisme, design, architecture, culture, patrimoine, audiovisuel, théâtre, musique et danse).

Les littéraires peuvent aussi s’orienter vers les métiers du droit, des ressources humaines, du tourisme, du marketing et publicité...

Les secteurs du paramédical (infirmier, orthophoniste) de l’animation et du social leur sont également ouverts, de même que la fonction publique.

 

Les avantages du lycée Jean Vilar

« Les avantages au lycée Jean Vilar… »

D’excellents résultats au bac : 100% en 2015 et 2016